04
Oct

Les 7 étapes clés d’un bon recrutement

Garantir la réussite d’un bon recrutement c’est d’abord de s’assurer du respect de ces 7 étapes clés :

1) La définition du besoin : élément essentiel pour recruter, la définition du besoin doit s’effectuer avec l’ensemble des parties prenantes à l’embauche. Ainsi, en plus de l’établissement d’une fiche de poste, le département RH et le service qui recrute doivent bâtir une stratégie commune avant de recruter un nouvel arrivant. Pourquoi je recrute ? Dois-je remplacer le poste à pourvoir ?

Dois-je revoir mon cahier des charges en termes de compétences ? Suis-je au niveau des salaires proposés sur le marché ? Vais-je pouvoir proposer au nouvel arrivant des perspectives d’évolution ? Toutes ces questions doivent être anticipées pour permettre une meilleure intégration et fidéliser le salarié.

2) La recherche de candidats : avant d’aller sonder le marché extérieur, il convient d’effectuer un sourcing interne. N’ai-je pas déjà au sein de ma structure un candidat correspondant parfaitement au profil ? Ce dernier est-il trop junior ? Suis-je en mesure de prévoir une formation ad-hoc afin d’effectuer une mise à niveau ? Le manager en place est-il capable d’accompagner ce potentiel ? Un questionnement là encore nécessaire; car il s’agit dans notre contexte actuel d’offrir de la perspective.

Si la perle rare n’est pas en interne ou si ma stratégie de recrutement est justement d’apporter de la fraicheur, alors je me dirige vers les réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin, Viadéo…

Par ailleurs, les outils de sourcing traditionnels permettent de compléter mes recherches en ciblant les sites généralistes ou spécialistes. Enfin, n’oubliez pas la cooptation ! Et oui, dans votre réseau ou celui de vos salariés se cachent forcément des potentiels intéressés.

3) La sélection des candidats : prenez le temps d’analyser les cv et d’effectuer votre sélection en fonction du cahier des charges fixé. Conservez du vivier, il est important de pouvoir rencontrer d’autres candidats si la phase de qualification téléphonique s’avère infructueuse.

making-good-decisions11

4) Qualification téléphonique : elle permet de véritablement creuser la motivation, la compréhension et le projet professionnel du postulant. Phase essentielle du processus de recrutement, elle vous fera gagner du temps et évitera aux candidats ne correspondant pas au cahier des charges de se déplacer inutilement.

5) L’entretien de recrutement : individuel ou collectif cette étape est indispensable et nécessite une préparation soignée. L’entretien de recrutement doit avoir pour objectif d’évaluer le candidat et de valider les compétences en fonction des spécificités du poste. Par ailleurs, il doit permettre au manager et à la RH de projeter le candidat au sein de son département & de l’entreprise.

6) La prise de décision : la décision finale doit s’effectuer rapidement puisque le cahier des charges en amont est bien défini. Plus la durée du processus sera longue et plus les candidats se poseront des questions sur le process de décision au sein l’entreprise. N’oubliez pas, le candidat peut avoir omis de vous dire qu’il dispose d’une ou plusieurs propositions. Raccourcir la décision peut alors s’avérer intéressant !

7) L’intégration : Phase critique, l’intégration est indispensable pour garantir la réussite du recrutement. Un salarié bien intégré et accompagné prendra beaucoup plus rapidement la main sur son poste en disposant d’une boite à outils qui facilitera l’apprentissage de son nouveau poste. Ainsi, pensez au livret d’accueil, à la liste des personnes à contacter pour permettre la création du réseau interne, la désignation d’un référent, qui agira en tant que « parrain » pour cette nouvelle recrue.

A vous de jouer !

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *